Chinatown à Sydney

Notre première visite sera pour Chinatown, notre hôtel étant situé juste en bordure. Véritable ville dans la ville, nous pénétrons dans la rue piétonne (MALL) à la recherche d'un restaurant en ce dimanche soir, notre première soirée à Sydney.
le MALL sur DIXON ST
(images mauvaise qualité prises avec ipod)
Et les restaurants ne manquent pas, de jeunes femmes hèlent le passant en présentant les menus (en anglais ou chinois). Nous nous sommes laissés tenter par une table en terrasse, c'est à dire dans la rue piétonne ; belles assiettes garnies, serveur aux petits soins. Sydney a une toute autre ambiance que la côte c'est certain !

Fuji Pan Japanese Bakery

Sans transition, je vais maintenant parler de la boutique la plus sympathique du quartier de Sydney que j'habitais. Vous allez dire, ah non ! Nous voulons voir la ville ! Patience, je vous ferai la visite un peu plus tard mais là, je veux juste indiquer une bonne adresse, très spéciale. Il s'agit d'une boulangerie japonaise. Une boulangerie japonaise à Sydney ? Oui, et c'est même dans ce genre d'endroit que vous pouvez trouver du pain. Et même une sorte de baguette française. Le principe est assez original : vous prenez une pince à servir et un plateau à l'entrée de la boutique, ensuite vous vous servez vous même dans les différents vitrines : les noms des pâtisseries ou sandwiches sont indiqués avec le prix.
FUJI PAN
GOULBURN ST - SYDNEY

A la fin de la journée, les prix baissent pour ne pas avoir de restes mais croyez-moi, leurs pâtisseries sont très bonnes ! Il y a des pâtisseries typiquement japonaises aux haricots rouges, mais aussi des pâtisseries classiques françaises et de très bons pains. Mon gâteau préféré est le FUJI (en photo sur l'illustration) : une sorte de brioche enroulée en forme d'escargot et fourrée d'une crème à la noix de coco, su-bli-me !

Très bon accueil, d'autant que nous sous sommes exprimés en japonais KONNICHIWA (bonjour), ARRIGATO (merci) grâce à ma fille, c'était très plaisant d'échanger ainsi des petits mots.

Par la suite, nous avons discuté avec une française installée et elle nous a confirmé que les boulangers japonais font le meilleur pain français sur Sydney ! Cela méritait d'être dit.

Découvrir la même boutique avec plus de photos (c'est en anglais mais les photos parlent d'elles-même) en cliquant ICI.

Installation à Sydney

L'agence nous avait loué un superbe appartement hôtel, rien à redire, ou pas grand chose : là non plus il n'y avait pas de cafetière ! Pas même un porte filtre à utiliser "à l'ancienne"... Cependant, nous étions cette fois en centre ville et qui dit 'centre-ville' dit Café ; il y en a d'ailleurs à tous les coins de rue ou presque. Tous proposent des cafés à emporter de toute nature, c'est l'embarras du choix ! Dans la rue, il n'est pas rare de croiser les SYDNEYSIDERS (habitants de Sydney) avec un gobelet de café dans la main (le téléphone portable de l'autre).
chambre familiale au Meriton

Notre appartement était encore plus classe que le précédent, avec en prime, un accès à leur espace de "mise en forme" : piscine, jaccuzi, sauna, salle de sport... je n'étais pas venue pour faire du sport mais une bonne séance de jaccuzi en fin de journée, ça ne se refuse pas. Déjà rôdés par nos 4 jours sur la côte, nous savions un peu mieux nous débrouiller pour les courses. Par ailleurs, il y a quantité de restauration à emporter pour tous les goûts, de quoi se restaurer correctement sans se lancer dans la grande cuisine, même si l'appartement offrait pas mal de vaisselle et ustensiles à disposition.
Une chose aussi à préciser : je trouve vraiment très pratique l'espace "lingerie", qui permet de s'occuper du linge sans avoir à se rendre à la laverie automatique ou sans avoir à attendre de rentrer chez soi les valises bourrées de linge à laver. L'hôtel fournit même les dosettes de lessive, de la même manière que nous avons à disposition les dosettes pour laver la vaisselle.
Les plus paresseux peuvent même déposer leur linge dans un sac que le personnel de l'hôtel se chargera de laver. Elle est pas belle la vie ?


Départ pour Sydney

Très tôt dimanche 5 février au matin, nous étions prêts pour attendre le minibus qui nous emportait à l'aéroport domestique (pour les vols intérieurs) de Brisbane. C'est beaucoup moins stressant de prendre une ligne intérieure : beaucoup moins de formalités, on est presque du pays !

Bémol, notre décollage fut retardé pour défaillance technique. J'ai cru que nous allions être cuits à la vapeur tellement il faisait chaud. Finalement, nous avons changé d'avion ce qui a occasionné plus d'une heure de retard. Certains passagers étaient hors d'eux (mais qu'est-ce qu'ils pouvaient changer à la situation ?), d'autres plus zen. Nous étions contrariés surtout parce que nous avions à l'arrivée une réservation de transport vers notre hôtel et que nous ne savions pas comment prévenir la compagnie du retard : nous n'avions pas de téléphone et les hôtesses ne pouvaient nous aider car elles n'avaient à leur disposition qu'une ligne téléphonique interne à l'aérogare.

Au final, j'ai demandé à la conciergerie de l'aéroport de Sydney d'appeler le transporteur - qui bien évidemment était déjà passé et reparti - pour qu'il revienne nous chercher ce qui n'a posé aucun problème. Ouf.

Nous logions dans un appart-hôtel très "classe" dans le quartier des affaires, non loin de l'Hôtel de Ville (TOWN HALL).
L'hôtel de Ville (TOWN HALL) sur GEORGE ST

SYDNEY nous voilà !
abcs